was successfully added to your cart.

Conseils

Pas envie de travailler, que faire ?

Pas envie de travailler ? Si ce n’est que une fois de temps à autre, ce n’est point grave. Par contre, si cela persiste et va plus loin que le coup de blues du dimanche soir, il faut vous reprendre en main.

Le paresseux est plus loyal que les autres hommes, il ne fait pas semblant de travailler. Tristant Bernard.

Pas envie de travailler, quels sont les symptômes ?

Thierry Dällenbach et ChoupetteTout d’abord, quand on a pas envie, on a pas envie. Un point c’est tout. C’est lorsque cela devient récurant qu’il faut commencer à se prendre en main. Est-ce le fait que vous n’aimez pas votre travail ? Là il va falloir vous reprendre en main. Et si il s’agit de votre environnement professionnel, avant de partir dans le tourbillon de la morosité, dites-vous que ce n’est pas irréversibles. Cependant, il peut y avoir une cause non négligeable liée à votre santé. C’est pourquoi, un manque d’énergie et une fatigue persistante peut influencer votre envie de travailler. C’est pourquoi je vous énumère ci-après les principales cause de la fatigue avec des solutions proposées par le site coup de pouce.

  • Les maladies énergivores qui drainent notre énergie sans que l’on s’en rende compte. Il y a entre autres, l’anémie, la mononucléose, l’hypothyroïdie et celle qui est toujours à l’affut, la dépression.
  • Les autres causes physiques qui proviennent bien souvent de mauvaises habitudes. Par exemple, une mauvaise respiration, un manque d’exercice et une alimentation inappropriée. Il est indéniable que le stress qui siphonne est un symptôme que l’on ajoute à la liste.

Pas envie de travailler, quelles sont les conséquences ?

Lorsque nous n’avons pas envie de travailler, il est évident que la pire des conséquences est la perte de son emploi. Et même si vous êtes votre propre patron, rien n’y change. De toute évidence, votre activité professionnelle partira à vau-l’eau et votre environnement privé en sera affecté. Par conséquent, si vous n’avez pas envie de travailler et que cela perdure, faites-vous aider. Une remise en question en vaut la peine en répondant à des questions telles que :

  • Qu’est-ce que j’aime dans mon travail ?
  • Est-ce mon métier ou mon employeur qui ne me convient plus ?
  • Quel est l’impact de mes collègues ou de mes supérieurs sur mon manque d’envie ?
  • Est-ce le manque de considération des autres pour mon travail ?
  • Quel est l’influence positive ou négative de mon salaire ?

La ligne conseil 7/7 de 09h00 à 21h00Pas envie de travailler, que faire ?

Quand vous aurez des réponses aux questions principales, vous pourrez décidez de ce que vous devez entreprendre. Si il s’agit d’un manque énergie passager, le plus basique serait de prendre un congé de quelques jours pour prendre l’air. Il y a également la pensée positive le soir avant. En allant vous coucher, vous recherchez ce qu’il y aura de positif dans la journée suivante. Vous vous projetez sur ces événements qui vous aideront à vous lever. Le lendemain, lorsque vous aurez ouverts les yeux, recherchez dans votre tête la musique qui vous convient le mieux sur l’instant présent. Fredonnez-là, pensez à tout ce qu’elle représente pour vous et dépêchez-vous de l’écouter sur votre support favori. Il y a beaucoup d’astuces simples et efficaces et elles valent toutes la peine d’être utilisées.

Vous voulez en parler,  je vous accompagne sur ma ligne conseil

Thierry Dällenbach, Chief Happiness Officer

Ligne conseil 7/7 de 09h00 à 21h00 au 0900 456 456 , CHF 2.50/min

 

 

Postez un commentaire